Je serai je pense, un peu en avance

J'ai un petit aveu à vous faire, un de mes plus gros défauts, c'est que je suis ponctuelle. Non, en fait je ne suis pas ponctuelle, je suis TOUJOURS en avance.

En quoi est-ce un problème me direz-vous ? Et bien le problème c'est que mon entourage est tout le temps en retard...

Patience est mère de vertu. Ouais c'est ça ! 



 Un petit verre en ville entre copines après le travail ? Excellente idée! 
Rendez-vous pris à 18h30, j'y suis généralement à 18h00.. 
Alors, si je pars vers 17h45, je mets 20 minutes pour y être si il y a des embouteillages, plus un quart d'heure pour trouver une place de parking, 10 minutes pour aller au point de rendez-vous... 
Et puis finalement, le trafic est fluide, je trouve une place tout de suite, et il me faut en fait 3 minutes pour atteindre le sacro saint QG...(rhhhaa encore raté)
Et généralement mes adorables mais non moins retardataires copines arrivent aux alentours de 19h00.
Même quand j'anticipe leur retard, je me débrouille toujours pour arriver avant elles.

Et c'est comme ça pour tout. Un rendez-vous chez le médecin ? Je poireaute systématiquement une heure. 
Un entretien professionnel, j'attends trois quart d'heure dans ma voiture.
Même lors de mes grossesses il a fallu que j'anticipe tout.  
Par exemple j'ai eu la chance de découvrir le sexe de mes enfants lors de l'échographie du troisième mois. A partir de ce moment, je n'ai eu qu'une seule idée en tête, tout préparer pour l'arrivée du bébé, car on ne sait jamais...

Beaucoup de mamans font le choix de ne rien acheter pour bébé avant sa venue au monde. Par superstition, par sécurité en cas de grossesse à risque, ou encore tout simplement parce qu'elles font tout à la dernière minute.
De mon côté, c'était tout l'inverse. 
"Ha bon docteur, c'est un garçon ?! Youhou ! ça tombe super bien, on a déjà le prénom, j'ai acheté de la layette mixte au cas où (on est jamais trop prudent, si j'accouche à douze semaines de grossesse, hein), et j'ai déjà repéré sa future chambre."

J'exagère à peine. A cinq mois de grossesse, les peintures de la chambre étaient faites, les meubles montés, la poussette achetée, et la maison grouillait de matériel de puériculture. 


Et la liste de naissance, on en parle ? Parce qu'il y a vraiment quelque chose qui m'échappe ! Pourquoi tout le monde sans exception y participe une semaine avant l'arrivée du bébé ?

Pour la future mère angoissée que j'étais, cela équivalait au supplice de la goutte.
Les gens te disent " c'est super d'avoir ouvert une liste, n'achète rien on va y participer " et en entrant dans le 9ème, rien n'est parti !

Bien évidemment je n'ai pas tenu jusque là, et (oui je suis stupide) j'ai acheté une bonne partie de ce qui était sur ma liste par peur d'être prise de court à la naissance. 
Les gens m'ont dit une semaine avant que j'accouche qu'ils voulaient y participer mais que presque tout avait déjà été pris. Ben oui tu m'étonnes, tu parles à une stressée de la vie, anxieuse pathologique !

Heureusement, aujourd'hui, avec beaucoup de travail sur moi et surtout grâce à l'immense et généreuse aide de mes enfants qui refusent de s'habiller, me vomissent dessus trois minutes avant de partir, ou font dans leurs couches une fois manteau et chaussures enfilées, j'arrive enfin à être pile à l'heure à mes rendez-vous.

Alors vous voyez, que la ponctualité c'est un vilain défaut!


Rendez-vous sur Hellocoton !