Septembre, en attendant...

Vous la sentez vous aussi, cette légère brise du soir qui nous fait frissonner et annonce bientôt la fin de l'été ? 
C'est bien la rentrée pour tout le monde, pour nos enfants, pour nous, et pour le blog.
Septembre commence avec son lot de chamboulements pour les Cailloux. 
Nous n'avons pas chanté tout l'été, mais en bonnes petites fourmis nous avons plutôt bien buché. 
Une toute petite semaine de rien du tout avant de plonger dans le rush de septembre, une semaine tous les quatre, à la montagne, pour se ressourcer, oublier la routine, prendre le temps de ne rien faire.



Septembre commence très fort cette année, avec les premiers pas de mon intrépide pépite ! Ils sont encore hésitants, elle s'accroche à chaque meuble, se lève, reste immobile quelques secondes, la queue du chat qui se balance, il ne lui en faut pas plus pour se lancer. Un pas, deux, puis trois, quatre... Le chat s'échappe, ma pépite se remet à quatre pattes pour le courser.

Septembre, c'est aussi l'entrée en maternelle de mon gravier.
Je reçois un mail de l'école hier:

"Bonjour,
nous espérons que vous avez passé un bel été, et que vos enfants sont reposés et impatients de venir à l'école.
Nous les attendons ce lundi 4 septembre à partir de 8h20 directement dans les classes.
Les numéros en haut de chaque liste indiquent les numéros des classes et aussi les numéros des portes correspondantes.Vous trouverez donc en pièce jointe les listes des 4 classes."

Tout cela me paraissait encore bien abstrait avant l'arrivée de ce mail. J'avais la date, l'heure, nous en parlions régulièrement à notre gravier, mais cette fois ça y est, c'est du concret. Il sera dans la classe petits - moyens n°2. Il y aura 24 élèves.
Il est impatient et moi je suis stressée. 
24 enfants, pour un petit bonhomme qui a toujours été habitué à être le centre du monde, j'ai peur qu'il tombe de haut. 
Je suis confiante, je vais essayer autant que possible de ne pas faire la mère trop relou le jour J. Je me suis promise de ne pas verser ma larme, de ne pas trop faire dans le mélo. Je veux qu'il passe cette grande étape de la façon la plus sereine possible.

Et puis il y a l'entrée de ma pépite chez la nounou, jusque là gardée par mes parents. On commence doucement avec une petite semaine d'adaptation. Je ne me fais pas de soucis, je sais qu'elle y sera très bien, elle la connait déjà un peu, et sera avec deux autres petites filles un peu plus âgées qu'elle.

Enfin septembre se clôturera avec la première bougie de ma pépite. Que le temps passe vite ! Je la revois encore si petite blottie contre mon sein. Aujourd'hui elle escalade seule sa chaise haute et court après les animaux.

Le mois de septembre inaugure bien des changements pour mes petits cailloux!
Et pour vous comment s'annonce cette rentrée ?


 
Rendez-vous sur Hellocoton !