Maman, je veux un dessin animé !

Libéréééééééée, délivréééééééée !!! Avouez que vous avez aussi envie de la chanter quand vous appuyez sur le bouton ON de votre télécommande pour lancer le dessin animé que vous réclame votre rejeton depuis 3/4 d'heure.


La télé a bien été un des gros dilemmes de ma vie de maman. Je ne sais pas vous, mais moi je fais partie de cette génération qui a grandi avec la télévision.
Je veux dire par là que toute mon enfance, mon adolescence, et même durant ma vie d'adulte, la télévision a toujours été très présente. 

 Quand j'étais petite je me levais avec les dessins animés, je goutais avec le club Dorothée, je dinais devant "Madame est servie" (Ne me mentez pas je sais que vous aussi vous étiez fan de Tony Micelli ;)), et bien entendu je connaissais tous les Disney par cœur et me les repassais en boucle en chantant les chansons. Surtout Aladdin.




Avec le recul des années, lorsque je fais le bilan, je me dis que vraiment j'ai beaucoup regardé la télévision, car même dans ma vie d'adulte je n'ai pas cessé de la regarder. 
Je crois bien pouvoir me définir comme une accro aux séries à tendance boulimique. Il m'est déjà arrivé à plusieurs reprises de faire ce que j'appelle des marathons de séries, à savoir que je ne m'arrête qu'à la fin de la saison/voire même de la série complète si elle n'est pas trop longue. 
Le Graal de la série étant pour moi Game of Thrones, Breaking Bad, Buffy contre les vampires (mon côté 90's) et .... Gossip Girl (je suis secrètement amoureuse de Chuck Bass... mais chhuut..)


Avec la maternité, je dois dire qu' j'ai énormément ralenti la cadence par manque de temps. Cependant je reste toujours très friande de séries et d'animés. 
Alors quand je suis tombée enceinte de mon petit gravier je n'ai pas trop su comment me positionner au début. Après tout, si on y regarde bien, la télé n'a pas fait de moi un être asocial et déséquilibré même si il faut bien le dire, elle ne m'a pas rendue plus maline non plus.
Évidement, comme toute primipare qui veut tout faire absolument parfaitement, je m'étais informée et j'étais tombée sur la règle "3-6-9-12" de Serge Tisseron.
En gros, cette règle donne des repères d'ages pour guider les parents quant à l'exposition de leur enfants devant les écrans :

1. Pas d’écran avant 3 ans, ou du moins les éviter le plus possible 
2. Pas de console de jeu portable avant 6 ans
3. Pas d’Internet avant 9 ans, et Internet accompagné jusqu’à l’entrée en collège
4. Internet seul à partir de 12 ans, avec prudence. Là encore, un accompagnement des parents est nécessaire.

Je m'étais promis de respecter scrupuleusement ces règles pour bon nombre de raisons. 
Il y a suffisamment d'activités et de jeux ne nécessitant pas l'introduction d'écrans à faire découvrir à mes enfants, après tout. 

C'est donc pleins de bonne volonté, qu'avec papa Cailloux nous évitions d'allumer la télé, lorsque notre petit gravier était en notre présence (c'est à dire la plupart du temps).
Mais comment interdire les écrans à nos chérubins alors que nous même en sommes complètement dépendants ?

Soyons honnêtes, il faut bien le dire, la réalité nous a bien rattrapés.
Parce que certes, asseoir son enfant devant la télévision n'est pas recommandé avant 3 ans, mais ça dépanne bien quand même ! 
Ça a commencé tout doucement. Un jour j'ai eu besoin de 5 minutes sans être dérangée, et je me suis dit que 5 toutes petites minutes n'allaient pas le tuer. Alors je lui ai mis "les zouzous" sur France 5. Et bien entendu il a été immédiatement captivé.
Je me suis alors rendue compte de l'immense pouvoir de la télévision. Lorsque mon Gravier regarde la télévision plus rien d'autre n'existe. Et comme tout grand pouvoir, il implique de grandes responsabilités ;)... A utiliser donc avec parcimonie dans son cas.

Voici ce que j'ai pu observer sur son comportement avant, pendant et après avoir été exposé à l'anneau... Heu...à la télé.

 
- La proposition d'un dessin animé est un vrai moyen de chantage. Quand tu veux que quelque chose soit fait, le dessin animé est ton meilleur ami (je sais que c'est mal mais tellement efficace)
- Lorsque mon Gravier est devant un écran, un astéroïde pourrait venir s'écraser à ses pieds qu'il ne s'en apercevrait pas. Sam le pompier est l'unique objet de son attention.
- Durant le visionnage, il oscille entre de grands moments de léthargie, et une excitation disproportionnée.
- Il a des phases où il demande systématiquement le même dessin animé, ce qui peut s'avérer très fatigant à la longue.

Pour conclure, même si nous nous efforçons de limiter la présence de la télé avec les enfants, cela nous apporte du calme quand nous en avons besoin, et à petite dose cela lui apporte la matière à développer son imagination sans l'abrutir. Je pense que l'essentiel est de trouver le bon dosage.

Je vous laisse avec une petite musique que j'affectionne et qui tombe à point nommé !

 

Et chez vous les mamans, comment ça se passe la télé ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

25 commentaires

  1. Un peu pareil chez nous! Usage modéré de la télé quand j'étais petite (faut dire qu'on avait pas 30000 chaines à l'époque!), un peu de télé genre grand journal le soir avant qu'on ait les enfants, et depuis qu'on a les filles, on ne regarde jamais de télé en "live", mais beaucoup de séries à la demande ou de replays.
    Pour les filles - honnêtement je n'ai même jamais essayé le "pas d'écran avant 3 ans". Elles n'ont pas accès à nos téléphones ou à la tablette, en revanche, je n'ai jamais bridé les dessins animés (hormis en tant de visionnage, et encore, je suis assez large!). Elles regardent des dessins animés le matin et souvent aussi un peu le soir (même des fois en mangeant. PAS BIEN...), mais en replay ce qui me permet de contrôler le temps passé et les dessins animés regardés. Alors, oui, comme tu dis sur le moment c'est un peu la lobotomie temporaire, mais ça les repose et souvent, elles finissent par s'échapper en cours de route pour repartir jouer...Bref, ça les fige un peu sur le moment, mais ça ne les abrutit pas non plus après...elles parlent (très) bien, elles ont une imagination débordante, elles savent jouer ensemble et seules, et elles savent même faire la part des choses entre la télé et la vraie vie. bref - moi ça me va très bien. Mais je garde quand même un oeil sur elles, et si je voyais que ça ne leur faisait pas que du bien, je serais plus stricte.
    Et puis comme tu dis - ça nous sauve aussi un peu la vie, hein!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en ai pas parlé dans l'article, mais chez nous c'est pareil, pas d'accès au tablettes et tel, et les dessins animés en replay aussi ;)

      Supprimer
  2. (désolée mais Mme Becherelle a fait une énorme faute qu'elle ne peut pas laisser passer sans remettre un commentaire : "en TEMPS de visionnage" (surtout après mon article d'hier sur les blogs pleins de fautes, j'ai la pression maintenant!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tkt on sait que c'est pas toi mais l'écriture intuitive ;)
      D'ailleurs en parlant de ton article d'hier (que j'ai beaucoup aimé comme d'habitude) tu parles des blogs pour lesquels tu ne reçois pas de notifications lorsqu'on répond à un de tes commentaires. Personnellement, je n'ai aucun moyen de savoir si mes lecteurs reçoivent des notifications lorsque je leur réponds. Alors question: est ce que tu en reçois ?????

      Supprimer
  3. Ici, nous faisons tout l'inverse !!

    Bon, en vrai, on s'aperçoit de plus en plus de l'effet néfaste et inutile de la télévision à la maison et elle est de moins en moins allumée. 10 mn le matin 30 mn le soir pour des dessins animés, et ce, même pas tous les jours, car d'eux mêmes, il la réclament de moins en moins...

    Et nous, nous ne la regardons quasi plus non plus. Une série le soir et au dodo !

    Et finalement, moi qui a grandit avec la télé en fond sonore et qui a gardé cette habitude longtemps, cela ne me manque même plus !

    Bonne journée

    Virginie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends tout à fait ta position, il est clair que si les parents et les enfants ne ressentent pas le besoin ou n'ont pas plaisir à la regarder, autant éviter, il y a bien d'autres choses plus intéressantes à faire !
      C'est vrai que dans mon cas, nous avons tendance à être un petit peu geek avec papa Cailloux, alors ça n'aide pas vraiment! :D

      Supprimer
  4. C'est sympa de lire les habitudes des autres de ce coté là, je ne sais jamais trop me positionner concernant les écrans :-)
    Petite, il n'y avait pas de télé à la maison, lorsque celle de mes parents est tombée en panne juste après ma naissance ils n'en ont jamais racheté. Du coup je suivais un peu les séries ados chez mes grands parents le mercredi mais je n'ai jamais bcp accroché.
    Avec Mister M. nous avons une télé, en général il aime bien regarder les émissions type C'est dans l'air et Quotidien le soir. La Biscotte joue en général à ce moment là avec lui dans le salon mais ne prête pas attention à la télé. On est juste vigilents quand certaines images sont peu appropriée pour les plus petits. Le reste du temps, la télé est éteinte, nous ne la rallumons qu'une fois la Biscotte au lit, pour regarder les infos ou des séries en replay, 3 ou 4 fois par semaine, le reste du temps c'est lecture, roman pour moi presse pour Mister M.
    Pour les téléphones, pour l'instant elle n'y touche pas, mais nous voit souvent avec.
    Dans l'idéal, on ne lui mettra pas de dessins animés avant ses 3 ans, mais comme bcp de parents il est fort possible que l'on craque avant pour avoir 5 min de tranquillité ;-) Et comme tu dis, il y a aussi du bon à la télé, le tout c'est le dosage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je peux te donner un conseil qui m'a toujours aide dans ma vie de maman, et bien je te dirai de t'informer sur les risques mais de suivre ton instinct avant tout. Il nous trompe rarement ! Tres Bonne journée à toi :D

      Supprimer
  5. Bel article ma jolie. Ho le club Dorothée.. Je m'en souviens comme ci c'était hier ;)! Madame est servie et maggy aussi.. Lol. Franchement j'ai fait différemment pour les 2 derniers que pour le premier et on voit la différence..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Oui c'est vrai que ce sont quand même de bons souvenirs !

      Supprimer
  6. Mon petit a 15 mois et n'a jamais vu la tv ... même son papa qui vivait avec Hanouna en fond sonore toute la soirée, n'en resent même plus le besoin...
    Souvent, on le regarde, on se regarde et on se dit, "ça vaut la tv hein!?"

    Après, c'est un parti prix, je n'ai plus le temps pour moi, c'est clair. Je bataille pour me préparer le matin, je ne suis pas au calme !
    Meme si je ne pense pas que les enfants qui ont accès à la tv, auront des troubles ou du retard, j'ai préféré retardé ce moment au maximum... (il me tarde de lui montrer les Disney tout de même!)

    L'année prochaine, nous serons 4, et les choses évolueront surement différement.

    En tout cas, il ne faut jamais dire jamais et ton article nous le prouve bien.. Et surtout, chacun fait comme il veut et comme il peut !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! C'est vrai que je dois dire que je me suis bien assouplie depuis que nous sommes 4, en tout cas je te souhaite de continuer dans ta lancée ! Bises

      Supprimer
  7. Enfin un article honnête qui parle des écrans : :P
    Je pense que la TV peut être un bon outil, au delà des moments de calme que cela peut nous procurer. Chez nous, nous n'avons pas fixé de règles bien précises, on fait un peu au feeling du moment. Et puis nous serions mal placé pour critiquer, car nous aussi sommes de la génération Dorothée en boucle et sérivores... Certaines choses sont vraiment pas mal.

    Ma fille regarde souvent Art-Attak et ça lui a donné envie de faire plein de loisir créatif avec nous par exemple. Il y a de tout et il faut faire le tri bien sûr... Et c'est comme tout, il faut y aller en douceur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire! Au delà de l'article, cela me fait très plaisir qu'un papa me lise!! C'est tellement rare!

      Supprimer
  8. Complètement d'accord avec ton article, à la maison on fait tout pareil. Surtout Aladdin.

    RépondreSupprimer
  9. Comme on dit avant j'avais des principes maintenant j'ai un enfant. Toute en contradiction, j'ai comme toi grandi avec la télé allumée limite tout le temps (les séries de m6 le soir c'était un truc quand meme!) et enceinte j'ai juré que jamais au grand jamais il ne verrait un écran avant au moins ses 3 ans... Bon... et comme toi les circonstances ont fait que...Un jour c'était l'apocalypse à la maison, j'étais plus du tout apte à quoi que ce soit en mode burn out, on a fait un temps de pause : lui devant Mouk et moi dans une autre pièce le temps que ça redescende... Depuis on en regarde (des Mouk ou des minuscules ) de temps en temps, pour avoir la paix, parce qu'il est super malade et incapable de faire autre chose, ou pour le plaisir de le commenter ensemble. Je me dis que ce n'est pas si grave une fois de temps en temps et comme tu le dis que le tout c'est de doser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouk mouk dis moi comment c'est là bas... ça reste dans la tête! Mais j'aime bien mouk et chapapa (comme dit Martin)je trouve ça totalement supportable pour des adultes! ;)

      Supprimer
  10. Plutôt anti télé aussi, mais pas du tout anti-écran !!! On est accros aux films, au séries, mais toujours à la demande, replay, stream, DVD... Du coup, notre fille ne sait même pas que la télé à programme "imposé" existe, elle est tombée une fois sur une pub et était horrifiée :-D.
    Bon, je ne sais plus quand ça a commencé, je dirais vers ses 2 ans, elle a de suite été attirée par les longs métrages (Totoro, sa révélation cinématographique ;-) ) du coup nous l'avons accompagnée... A chaque fois qu'elle voit un film la première fois, c'est avec nous, on en parle, on se raconte l'histoire, on lui demande ce qui lui a fait peur, ce qui l'a fait rire... Bref, on essaie de vérifier qu'elle ait vraiment compris et profité du moment. Et depuis, on Gagne 1h de grasse mat le weekend, et ça, ça n'a pas de prix ! :-)
    Pour les notifs aux commentaires, je m'y prends peut-être mal mais moi je ne peux entrer que mon nom et mon site, pas de mail, du coup je laisse la page ouverte pour y revenir plus tard... C'est moi le psychopathe qui reste connecté 24h à ton blog mouhahahahaha !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arrfff, trop galère les commentaires avec blogger, en fait d'après ce que j'ai compris tu ne peux recevoir les notifications que si tu as un compte Gmail... Il faut que je trouve une solution plus pérenne..
      Pour les écrans nous fonctionnons exactement de la même façon, si bien que notre gravier est lui aussi toujours hyper surpris quand il tombe sur une pub!

      Supprimer
  11. Ahaha je viens de voir le commentaire "Anonyme" j'adore ;-)
    Bref. Ton article tombe pile aujourd'hui ou je me suis laissée aller à coller le grand devant Docteur Lapeluche (parce que j'avais eu la bonne idée de mettre son doudou à laver et qu'il s'en est rendu compte 5 minutes après le départ de la lessive => ces petits ont des radards c'est pô possible..)).
    Tout comme toi je m'étais dis pas d'écran avant 3 ans !! Mouhahah, mais ça c'était ... avant.
    On essaye de limiter évidemment mais bon ... disons que l'arrivée du second ne contribue pas à diminuer la dose :-)
    Mon homme étant un fan de console, j'ai très peur que mes loulous ne s'y intéressent avant leurs 6 ans, et pourtant j'aimerai vraiment éviter : j'ai trop vu mes neveux scotchés sur leur console et n'avoir plus aucune envie de jouer; et j'ai toujours trouvé ça super triste. Pour autant ils sont maintenant jeunes adultes et ne sont pas plus bêtes que d'autres ! Enfin je trouve quand même ça dommage de ne pas profiter de son enfance pour jouer "en vrai" (ce ne sont pas les jeux et jouets qu'ils manquent en plus) (et oui je rêve secrètement de jouer encore à la marchande mais voilà à 35 ans ça peut sembler bizarre à certains. donc j'espère que mes enfants seront un parfait alibi pour m'y remettre ;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha j'ai un admirateur secret tu as vu ! Et lui il est fan de jeux en réseaux. .. on est pas sortis des écrans de sitôt. ..

      Supprimer
  12. Oh nous on est de très très mauvais exemple car très accro à la télé. Bien que la pédiatre nous fasse régulièrement la morale (maintenant on lui ment).
    Mais les dessins animées, c'est depuis peu. Cela dit mon deux ans et demi reconnait le logo zouzous et me le réclame le matin, quand je vois que son père n'arrive pas à manger sans télé allumée, ça me fait un peu peur ....

    RépondreSupprimer