Maman, envoie la purée !

Ça y est, la grande étape de la diversification est arrivée ! Ma pépite commence doucement à découvrir les différentes saveurs et textures des petits pots que nous lui préparons.
Je ne sais pas pour vous, mais pour moi la diversification c'est la grosse corvée ! La période bâtarde ou bébé ne boit plus seulement du lait mais ne mange pas encore comme nous. Double travail donc. Il faut préparer les repas pour ceux qui mangent solide, continuer à faire les biberons et en plus se taper la préparation des purées. Heureusement, le côté rigolo de la chose compense les inconvénients.


Avant de rentrer dans le vif du sujet, un petit point alimentation s'impose. Je donne désormais à ma pépite un allaitement mixte pour commencer petit à petit à l'habituer au lait industriel en vue de ma reprise du travail dans quinze jours.
Viennent s'ajouter à cela les purées de légumes que nous lui administrons depuis une semaine. Mon objectif était d'allaiter ma pépite 6 mois, et je suis fière d'arriver à la fin de ce cinquième mois en l'allaitant encore. J'espère pouvoir continuer un allaitement mixte le plus longtemps possible à ma reprise du travail.
 

L'introduction des fruits et légumes s'est donc faite au 5ème mois en ce qui nous concerne sur les conseils avisés de notre pédiatre. Pour mon petit gravier nous avions procédé de la même manière.
Lors de la visite mensuelle la pédiatre nous a donné une feuille descriptive de l'alimentation de bébé à 5 mois. Cette feuille détaille les quantités exactes à administrer, ainsi que tous les légumes conseillés et déconseillés. 

En voici un petit résumé:
- 130 grammes de légumes avec de la pomme de terre comme liant.
- Ne donner qu'un seul légume à la fois
- Changer de légume tous les jours
- Introduire les fruits 15 jours après le début des légumes
J'avoue que pour mon premier enfant cela m'avait bien aidé. Je suivais scrupuleusement les indications des petites feuilles tous les mois, je ne m'autorisais aucun écart, ayant trop peur d'empoisonner mon chérubin avec un aliment interdit.

Trois ans plus tard, après avoir lu pas mal d'articles, regardé toutes les émissions des "maternelles", et surtout avec un peu plus d'expérience, je suis devenue beaucoup plus souple et surtout moins stressée en ce qui concerne l'alimentation de ma pépite. Auparavant mélanger plusieurs légumes au début de la diversification était tout simplement interdit, aujourd'hui je me fie beaucoup plus à mon instinct.
Vu le nombre d'études se contredisant sur le sujet de l'introduction des protéines et le mélange des fruits et légumes, j'essaie de faire au mieux en fonction de ce que ma pépite aime et tolère.
 
Comme je le disais plus haut, pour moi préparer des petits pots a autant d'attrait que récurer une cuvette de toilette.
Soyons clairs, tous ceux qui me connaissent vous le diront, je suis très gourmande mais je ne suis pas un cordon bleu. Dans la famille Cailloux, c'est papa Cailloux le chef cuisto qui nous régale de ses petits plats.
Pourtant, malgré mes 2 mains gauches et mon incapacité à réussir une cuisson correctement, j'ai toujours voulu préparer les repas de mes bébés cailloux. Encore une histoire de culpabilité me direz vous, et vous aurez entièrement raison. 
J'achète donc des produits bio chez un petit producteur local à côté de chez moi. Et de temps en temps quand vraiiiiment j'ai la flemme je donne un petit pot industriel. J'ai la chance d'avoir des bébés gloutons qui mangent quoi qu'il y ait dans leur petite cuillère.
 
Pour mon gravier j'utilisais un babycook. Je le trouvais très facile d'utilisation mais pas très pratique pour cuisiner en grande quantité. J'aime bien faire de la purée et des compotes pour toute la semaine et les congeler.
Pour ma pépite j'utilise maintenant la Rolls-Royce des robots cuiseurs, vous savez, celui pour lequel il faut contracter un prêt sur vingt ans pour pouvoir se l'offrir, le Thermomix.
Personnellement, je n'aurais jamais mis une telle somme dans un robot, mais pour la naissance de ma pépite ma gentille maman m'en a fait cadeau. 
Je dois dire qu'effectivement, il fait tout; et pour la noob que je suis en cuisine, il est vraiment très pratique. Il permet de préparer des purées et compotes comme avec le babycook mais en grandes quantités, ce qui me fait gagner un temps considérable. 

Je ne sais pas si je continuerai a avoir la même motivation après la reprise du travail, peut être serais-je tentée par la facilité des petits pots tout faits, mais en tout cas pour l'instant je tiens le coup !

Et pour vous, la diversification, ça s'est passé comment ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire

  1. Courage! Ce sont les petits pots bio de maman qui sont les meilleurs! En plus, tu as la chance de pouvoir préparer de grandes quantités alors cela te permettra d'en congeler et de varier son alimentation.

    RépondreSupprimer