Les couches lavables sous toutes les coutures

Une enquête 60 millions de consommateurs a récemment révélé que la grande majorité des couches jetables est pleine de caca, et il ne s'agit pas de celui de nos bambins.

On a ainsi retrouvé des traces de glyphosate (le principe actif de l’herbicide Roundup), de dioxines et de HAP dans quasiment toutes les marques de couches (exception faite de la marque "We love green" et de la "Marque Repère Leclerc"). Je trouve cela franchement flippant, moi qui ai fait porter des Pampers à mon gravier depuis sa naissance...

Heureusement, avant même la sortie de cette enquête, nous avions déjà opté pour les couches lavables à la naissance de ma pépite. Je vais donc pouvoir vous parler de mon expérience avec celles-ci depuis maintenant 5 mois.



L'idée de me tourner vers les couches lavables est venue suite à la lecture d'un article qui expliquait que les couches jetables représentaient une véritable catastrophe écologique. 
D'après ce que j'ai pu lire, les couches jetables, c'est une tonne de déchets par enfant. 
Un enfant consomme environ 6500 couches jusqu’à la propreté : soit environ 4 arbres et 25 kg de plastique obtenu grâce à 67 kg de pétrole brut. Une fois jetées, elles mettront 500 ans à se décomposer. 

Enfin, les couches lavables consommeraient 3 fois moins d’énergie et 2 fois moins d’eau que les jetables.

Il n'en fallait pas plus pour me convaincre, sans parler du fait que c'est également beaucoup plus intéressant financièrement.
Après en avoir parlé avec mon cher et tendre, et avoir eu son consentement (car lui aussi il change des couches), j'ai commencé à me renseigner sur le type de couches qui nous conviendrait le mieux.

Alors pour s'y retrouver parmi tous les types de couches c'est un peu la croix et la bannière quand on est néophyte.
Pour m'aider dans cette tache, j'ai utilisé le site Eco-bébé qui détaille très bien tous les types de couches selon ses besoins et qui propose également des tutos explicatifs. J'y ai d'ailleurs acheté mes couches.
Comme ma petite pépite allait être gardée par ses grands parents et une nounou par la suite, je voulais un système qui soit le plus simple possible et qui s'apparente à une couche jetable dans l'utilisation.
J'ai donc opté pour une couche TE1 (tout en 1) de la marque SonLux, qui ont d'après le site, un bon rapport qualité prix.  
Concernant les prix, il est vrai qu'il s'agit au départ d'un gros investissement, comptez environ 500 euros pour une vingtaine de couches selon les marques. En revanche sur le long terme les économies sont indéniables puisque nous avons calculé que sur 2 ans nous dépensions environ 1500 euros en couches jetables.

Concrètement, les couches lavables ça donne quoi ?
Celles que j'ai achetées ressemblent à ça :


Vous allez me dire "comment on fait pour le caca ? C'est un peu dégueu, non ?
Et bien non. Comme vous pouvez le voir sur l'image, on place un voile biodégradable sur la couche pour récolter les selles, et après utilisation on le jette aux toilettes. Rien de plus simple

Niveau entretien et organisation, comment fait-on ?
Ma plus grande peur avec les couches lavables c'était de ne pas m'en sortir et de devenir esclave de ma machine à laver. Au final ce n'est pas le cas. Rien qu'avec le linge de toute la famille Cailloux je suis obligée de faire des lessives quasiment tous les jours, du coup j'intègre mes couches aux machines de linge des enfants. Il faut juste bien prendre soin de faire tourner sa machine à 40° minimum et surtout ajouter un antibactérien que j'ai acheté en même temps que les couches. 
Pour le séchage, j'ai la chance d'habiter dans une région où il fait chaud, donc l'été c'est sec en quelques heures. L'hiver ça prend la journée.

Quel est le rendu sur le bébé ?



Je trouve cela plutôt pas mal ! La plupart des marques propose de jolis motifs. En revanche, il est vrai que cela fait de gros popotins, surtout lorsque le bébé vient de naître.
Les couches lavables existent en plusieurs tailles selon l'âge de l'enfant ou en format évolutif. 
Personnellement j'ai pris le parti d'acheter des couches évolutives que l'enfant peut porter de la naissance jusqu'à la propreté. Au moins je suis tranquille pendant 3 ans. Elles sont réglables à la taille et aux cuisses et on peut choisir entre un système d'attaches à pressions ou à scratchs.

Y a-t-il des fuites? Quelle est la fréquence des changes ?
Dans le cas de ma pépite, il y a eu quelques fuites les 2 premiers mois lorsqu'elle était toute petite. Maintenant il n'y en a plus du tout. En ce qui concerne la fréquence des changes il est recommandé de le faire toutes les 3 heures. Pour la nuit il existe des couches spécifiques.

Un dernier avantage des couches lavables vs couches jetables est qu'elles réduisent considérablement le nombre d'érythème fessier.

J'espère que cet article aura réussi à convaincre les plus réfractaires ! Pour ma part je suis certaine que la couche lavable c'est l'avenir ! 
Si vous avez des questions n'hésitez pas à me laisser un petit commentaire et j'essaierai d'y répondre au mieux.
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires

  1. Bon, je n'ai pas d'enfants mais je trouve ton article vraiment génial ! Les couches lavables sont une alternative à laquelle je songerai lorsque le moment sera venu ahah
    Des bisous,
    Manon - https://lapausemocha.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton message Manon ! Ça motive !
      Bisous

      Supprimer
  2. Coucou Lau! Merci pour cet article et tous mes respects pour ton adoption des couches lavables!! Tes arguments sont convaincants mis j'ai 2 appréhensions:
    - le ressenti de bébé: ne se sent il pas très rapidement mouillé et sale si tu ne peux pas le changer rapidement?
    - comment éviter les fuites avec un simple voile?
    Merci!!
    Julia R.

    RépondreSupprimer
  3. Hello Julia !
    Merci pour ton commentaire 😊
    Concernant tes appréhensions:
    Pour le ressenti de bébé, ma pépite ne m'a jamais montré aucun signe d'inconfort après avoir mouillé sa couche. Les couches sont en fibre de bambou, c'est une matière très absorbante. Moi même j'utilisé des coussinets d'allaitement lavables dans cette matière et je peux te dire que c'est très efficace !
    Pour le voile, cela permet juste de récolter les selles afin de ne pas trop salir la couche. Les fuites seront évitées si la couche est bien ajustée aux cuisses et à la taille.
    J'espère avoir bien répondu à tes questions 😊
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Merci oui tu as effacé mes appréhensions ! Je te dirai si je saute le pas après avoir écoulé mon petit stock de couches jetables...

    RépondreSupprimer
  5. J'ai terriblement regretté de ne pas avoir suivi mon instinct qui me disais de prendre des couches lavables. Je me suis prit une multitude de réflexions... quel regret..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Boubou
      Oui beaucoup trouvent que passer aux couches lavable est une forme de régression. Nous aussi nous nous sommes pris des réflexions car les gens ne comprennent pas forcément la démarche. :-)

      Supprimer