featured

Maman, je veux un dessin animé !

Libéréééééééée, délivréééééééée !!! Avouez que vous avez aussi envie de la chanter quand vous appuyez sur le bouton ON de votre télécommande pour lancer le dessin animé que vous réclame votre rejeton depuis 3/4 d'heure.


La télé a bien été un des gros dilemmes de ma vie de maman. Je ne sais pas vous, mais moi je fais partie de cette génération qui a grandi avec la télévision.
Je veux dire par là que toute mon enfance, mon adolescence, et même durant ma vie d'adulte, la télévision a toujours été très présente. 

Les tabous des mamans

Vous avez sûrement déjà entendu la célèbre expression "Avant j'avais des principes, maintenant j'ai des enfants". Non ?! Mais qui est donc le sage qui nous a pondu cette phrase ?  Personnellement je vénère cette personne, d'ailleurs si tu me lis, MERCI !

C'est en parcourant la blogosphère dernièrement et au fil de mes lectures que je me suis rendue compte que certains sujets n'étaient abordés que très frileusement par les mums et mumstobe. Et ça se comprend très bien, étaler son intimité devant la terre entière n'est pas une mince affaire, cela demande de prendre du recul, d'avouer ses faiblesses, de se mettre en danger. Et il y a également l'éternelle culpabilité que l'on traine derrière nous dès lors que nous devenons mère, et les 50 questions par jour qu'on peut se poser. 
Pourtant ces sujets nous en sommes friandes car même si nous n'osons pas l'avouer, ils concernent bon nombre de femmes. 

Alors je vais tenter de vous énoncer comme je peux mon inavouable, histoire d'en faire déculpabiliser quelques unes, et si possible d'en aider certaines. J'espère néanmoins que ce que je vais écrire ne va pas décourager les jeunes femmes sans enfants qui me lisent, car au delà de tout ces tabous, le bonheur d'être mère dépasse de loin tout ce que vous pourrez lire ci-dessous. C'est parti !


La bague au doigt

Ceux qui me suivent savent que je me suis mariée samedi dernier, J'en avais parlé précédemment ici
Alors mariage à l'arrache, pas si à l'arrache que ça finalement ! 
Je vais vous faire partager ce qui a été pour moi un des plus beaux jours de ma vie après la naissance de mes enfants.
Nous le voulions simple, sans chichi, avec nos enfants, familles et amis proches et je crois qu'on peut dire que notre mariage fut à notre image.



Premier trimestre du Blog

Nous sommes le 6 mai et aujourd'hui le blog fête ses 3 mois. Happy Birthday ! 
Tiens, en y réfléchissant, j'aurais pu m'offrir un petit cadeau, toutes les excuses sont bonnes pour se faire plaisir non ?!

C'est donc l'occasion pour moi de faire un petit bilan de mon entrée dans la blogosphère. Trois mois c'est très peu et beaucoup à la fois tant j'ai partagé de choses avec mes lecteurs depuis son ouverture.

 Par ou commencer ?


Blues & Milk

Cela fait quelques temps que j'ai envie d'écrire cet article sans y parvenir. J'ai encore du mal à trouver les mots justes et à y penser sans sentir une petite boule au fond de mon ventre et les yeux me picoter. 
Mais je me lance, parce que je sais que cela va finalement me faire du bien, de sortir tout ce que je n'arrive pas à sortir depuis 3 semaines. 

Je vais vous parler du sevrage de ma pépite et de mon étonnant babyblues à retardement.  



Quelle héroïne es-tu ?

La semaine dernière je suis tombée sur un TAG que ma copine blogueuse Clarisse des Délices de Framboise a créé avec l'aide de Lucille du blog Si on lisait.
Elles nous proposent de laisser libre cours à notre imagination et de répondre à cette question : Si nous pouvions être l'héroïne de notre choix qui serions-nous ? 

J'avoue qu'à la lecture des questions je me suis demandée si j'allais réussir à me laisser porter par mon imagination. Puis plus j'y pensais, plus je trouvais l'exercice intéressant et drôle ! 
Le TAG fait référence à des personnages romanesques. J'avoue être plus séries et jeux vidéos que romans en ce moment, je vais donc m'inspirer d'un peu de tout ça. 


Le jour où je me suis réconciliée avec mon ventre

Aujourd'hui je pensais vous parler du pot de Nutella que je me suis sifflé en un quart d'heure pour me consoler des résultats des présidentielles, et puis je me suis dit que finalement j'allais vous parler de mon ventre.

Nous n'avons jamais été très copains avec mon ventre. Tantôt ouvertement en conflit armé, d'autres fois plutôt en guerre froide. Nous nous tolérons car nous devons vivre ensemble mais ne nous apprécions pas. Son problème c'est qu'il veut toujours attirer l'attention. J'ai eu beau lui expliquer qu'il fallait qu'il se fasse tout petit et laisse un peu plus de place aux autres parties de mon corps comme mes seins, il s'en fout complètement. 
Quel égoïste.




Le choix du roi

- "Vous allez être contente Madame Cailloux, c'est une petite fille ! Le choix du roi, c'est super!"
"Le choix du roi", j'ai entendu ça durant toute ma grossesse. Non mais sérieusement est-ce que j'ai l'air d'avoir la gueule de Louis XIV ?
- "oui c'est... super..." Je serre les dents, ma gorge se noue, j'essaie de retenir mes larmes de déception.

Je rentre chez moi la mine déconfite en culpabilisant de ne pas être heureuse de l'annonce du sexe de mon enfant.
Avoir une fille pour moi ce n'était pas si évident à digérer.
Déjà, j'étais sûre que j'attendais un deuxième petit bonhomme. Ça aurait été tellement facile. Je sais comment ça fonctionne un petit bonhomme, j'ai déjà le mode d'emploi. Il se serait appelé Tom, j'avais déjà de quoi l'habiller, il aurait joué à la voiture avec son grand frère, je serais restée la seule femme de la famille, adulée par ses 3 hommes.
Mais non c'est une petite fille qui grandissait dans mon ventre.
 


 

La coupe est pleine

Coucou c'est moi ! Non, je ne suis pas morte écrasée sous un monticule de petits cailloux, j'ai juste repris le travail il y a 2 semaines et je n'ai pas trouvé une seule petite minute à consacrer au blog. 
D'ailleurs les mamans qui travaillent et écrivent 2 à 3 articles par semaine, il faudra que vous me donniez votre secret parce que moi après ma journée de taf, avoir récupéré ma progéniture, fait le bain, la bouffe, et le couché et bien... Je pionce comme une vieille devant la télé...

 Mais bon ce n'est pas le thème du jour. Aujourd'hui je vais vous parler de la cup ou coupe menstruelle. Et oui je suis une blogueuse super originale qui aborde un sujet déjà traité à peu près 12 millions de fois par mes congénères. Certes, mais j'ai beau avoir 10 ans de retard, j'ai quand même envie de vous faire partager mon expérience sur le sujet.



Et si on se mariait... à l'arrache ?

Tam Tam Tadaaam, Tam Taam Tadaaam ! Ca y est, après 8 ans d'amour maman Cailloux et papa Cailloux vont se marier !
Papa Cailloux a fait sa demande lors d'un magnifique voyage, dans un restaurant étoilé. Il avait fait mettre une superbe bague de fiançailles dans mon dessert au chocolat. 
J'ai failli m'étouffer avec, et sur le chemin qui menait à l’hôpital je lui ai crié OUIIIIIII ! Nous avons ensuite planifié notre mariage pour 2020 le temps de tout organiser. 
Vous n'y croyez pas ? Vous avez raison ! Notre mariage est dans un mois et demi.
La demande ? Il n'y en a pas eu. Allez je vous raconte tout !